Badge de la mission SLYLAB III.

Lancement le 16 Novembre 1973.

Skylab III (également nommée SL-4 ou SLM-31) est la troisième mission habitée à destination de Skylab, la première station spatiale américaine. Elle a emporté le troisième et dernier équipage à bord de la station. La mission a commencé le 16 novembre 1973 avec le lancement des trois astronautes par une fusée Saturn IB et a duré 84 jours, 1 heure et 16 minutes. Un total de 6 051 heures ont été compilées par les astronautes de Skylab 4, effectuant des expériences scientifiques dans les domaines d'activités médicales, d'observations solaires, des ressources de la Terre, de l'observation de la comète Kohoutek et d'autres expériences.
4 sorties EVA ont été réalisées dont la plus longue de 7 heures.

Cette mission a été officiellement et initialement baptisée Skylab-4 (ou SL-4 ou SLM-3) par la NASA et voici le nouveau badge commémoratif, réalisé par le tandem Gagnon - Cartes R.: 

Pour comprendre cette numérotation, voir la page Skylab 1



Les symboles de l'écusson font référence aux trois grands domaines d'investigation proposés dans la mission.

L'arbre représente l'environnement naturel de l'homme et se rapporte directement aux objectifs de la mission Skylab de faire avancer l'étude des ressources de la Terre. L'atome d'hydrogène, en tant qu'élément de base de l'univers, représente l'exploration du monde physique par l'homme, l'application de ses connaissances et le développement de sa technologie. Puisque le soleil est composé principalement d'hydrogène, il est approprié que le symbole fasse référence aux objectifs de la mission de physique solaire.
La silhouette humaine représente l'humanité et la capacité humaine à diriger la technologie avec une sagesse tempérée par le respect de son environnement naturel. Il se rapporte également directement aux études médicales Skylab de l'homme lui-même.
L'arc-en-ciel, repris du récit biblique du déluge, symbolise la promesse qui s'offre à l'homme. Elle englobe l'homme et s'étend à l'arbre et à l'atome d'hydrogène, soulignant le rôle central de l'homme dans la conciliation de la technologie avec la nature.
La version Lion Brothers de l'insigne montre une comète dans la courbe du haut, car des études ont été faites sur la comète Kohoutek mais cette version de badge n'étaient apparemment pas portée pendant le vol.


Skylab%204%20crew2.jpg Equipage:


 - Gerald CARR, commandant

 - Edward GIBSON, piloite scientifique

 - William POGUE, pilote

La mutinerie du Skylab-4.

La mission de la station spatiale Skylab 4 a duré près de quatre-vingt jours. L’horaire de travail était extrêmement chargé et des tensions sont rapidement apparues entre l’équipage et le contrôle de mission sur terre. Face à l’intransigeance de ce dernier, l’équipage a décidé d'exprimer son insatisfaction en coupant toute communication avec la terre. La NASA a essayé à plusieurs reprises de rétablir les échanges, mais il y a eu refus de répondre. Les hommes ont cessé de travailler toute une journée en guise de protestation. Pendant ce temps, le contrôle de la mission a connu un jour de panique! La NASA s'inquiétait de ce que l'équipage ait pu développer une névrose collective. La crise a cessé le lendemain, lorsque les astronautes ont rétabli le dialogue pour négocier un ajustement de l’horaire. La NASA a alors accepté de réduire la charge de travail.
 

Version de badge Beta Cloth porté pendant la mission
Signé par les 3 astronautes


Récupération de l'équipage par le vaisseau USS New Orleans

Recovery%20Skylab4.jpg
skylab%204%20LB.jpg Les initiales cachées CGP du badge Lion Brothers
+ le dessin de la comète Kohoutek rajouté.


skylab%204%20LB2.JPG



skylab%204_launch.jpg

skylab%204_pogue.jpg

skylab%204%20TV.jpg
L'équipage passe à la TV
 


skylab%204spacewak_nasa.jpg

skylab%204%20sun.jpg skylab%204%20kohoutek.jpg
Une célèbre photo du Soleil prise par l'observatoire de la station, ainsi que la comète Kohoutek.

Skylab%204%20module%20Smithsonian.jpg
La dernière capsule Apollo à avoir volé dans l'espace avec cette mission.
Elle est désormais exposée au Smithsonian Air and Space Museum.