SCA.jpg
Badge commémoratif des 2 avions SCA (Shuttle Carrier Aircraft) de la NASA

SCA%202.jpg

Le Shuttle Carrier Aircraft (SCA), ce qui signifie en français avion de transport de navette, est le nom de deux Boeing 747-100 modifiés pour le transport de la navette spatiale américaine. Cette dernière étant bien trop grosse pour être mise en soute, elle est fixée sur le toit du SCA.

Ces avions sont principalement utilisés pour déplacer les navettes de leur terrain d'atterrissage à leur base de lancement au Kennedy Space Center. Au début du programme, il a servi à valider les essais en vol plané.

Le premier SCA immatriculé N905NA (le SCA 905) est construit pour le compte d'American Airlines, dont le liseré est conservé jusque dans les années 1970 lors des premiers tests sur la navette spatiale Enterprise. L'avion est acheté en par la NASA. Il est dans un premier temps utilisé par le Dryden Flight Research Center pour l'étude des vortex. Ces derniers posent en effet des problèmes au décollage et à l'atterrissage d'un avion à la suite de la formation deturbulences de sillages

SCA%20905.jpg


Jusqu'au , le N905NA est le seul transporteur de la navette. À partir de cette date est mis en service un second appareil, immatriculé N911NA (le SCA 911). Cette fois-ci, c'est un 747-100 SR (pour short range) : l'avion est acheté à la compagnie aérienne Japan Airlines en 1989 et modifié par Boeing

SCA%20911.jpg

L'avion immatriculé N911NA est retiré du service le , après sa dernière mission au Dryden Aircraft Operations Facility de Palmdale, et il est utilisé comme banque de pièces pour le Stratospheric Observatory for Infrared Astronomy (SOFIA) et l'avion N905NA.

L'avion immatriculé N905NA est utilisé en 2012 pour transporter les navettes à la retraite à leurs musées respectifs, puis il est retiré du service et utilisé également comme banque de pièces détachées pour le SOFIA.