Sonde HERA

HERA%20patch.jpg HERA_Mission_690x621.jpg  

Hera est une mission spatiale en cours de développement par l'Agence spatiale européenne dont l'objectif principal est de contribuer à valider la méthode de l'impact cinétique pour dévier un éventuel astéroïde circulant sur une trajectoire de collision avec la Terre. les objectifs secondaires de la mission sont l'étude d'un astéroïde binaire et la mise au point de technologies nécessaires à un impacteur opérationnel.

HERA%20patch1.jpg HERA%20patch2.jpg HERA%20patch3.jpg HERA%20patch4.jpg
L'astéroïde binaire Didymos
est formé d'un corps principal
et d'un satellite nommé Dimorphos
ou surnommé "Didimoon"
Le petit astéroïde
Dimorphos va être
percuté par la sonde
américaine DART
Le cratère d'impact de DART et
Didymoon vont être étudiés 3 ans
plus tard par les 2 Cubesats largués
par la sonde HERA
La sonde européenne porte le nom
de la déesse grecque du mariage Héra
(Allusion au couple de Didymos). HERA
évaluera le changement de trajectoire de Dydimoon après l'impact de DART.
Analyse du dessin du badge HERA

L'engin spatial qui décollera en 2024 doit étudier les résultats obtenus par l'impacteur DART développé par la NASA.


Mission DART

DART
= Double Asteroid Redirection Test (" Test de déviation d'un astéroïde double ") = "fléchette" en anglais
Lancement réussi le 24 Novembre 2021

DART-vt-full-brand-multi-dark.png DART-Illustration-revised.jpg

Cette mission de de la NASA a pour but de percuter le plus petit des objets formant l'astéroïde binaire (65803) Didymos. Le plus gros astéroïde s'appelle Didymos (surnommé Didymain) et le plus petit Dimorphos (surnommé Didymoon).

La mission américaine DART doit atteindre Didymos en 2022 et entrer en collision avec la lune de Dydimos à une vitesse relative de 6 km/s. L'impact doit changer la vitesse de rotation de la lune autour de l'astéroïde principal d'environ 1% ce qui devrait pouvoir être constaté par des télescopes terrestres.
L'objectif est d'évaluer l'utilisation de l'impact cinétique d'un engin spatial pour modifier la trajectoire de l'astéroïde, de manière à ce qu'il évite la Terre. La mission fait partie du programme de défense planétaire de l'agence spatiale américaine, mis sur pied à compter de la fin des années 1990 et qui comprend également le recensement exhaustif des astéroïdes géocroiseurs présentant un risque notable de par leur taille à l'aide d'observatoires terrestres et spatiaux.

DARTChart.jpg

dart%20patch.jpg
Badge officiel de la mission DART

Sa forme rappelle une fléchette pointue qui impactera le satellite Dimorphos.

Le lancement, avec une Falcon 9 de SpaceX (petit trèfle vert en haut du logo), se fait avec un panache de fumée blanche qui est le thème central du dessin.

A gauche du panache, on devine le Soleil, Mercure, Vénus,  la Terre et enfin la planète rouge Mars. De la Terre, part une courbe signifiant la trajectoire de la sonde qui finira par se satelliser autour de l'astéroïde Didymos pour y percuter son satellite Dimorphos. A droite du badge, on voit donc le couple Didymos - Dimorphos
qui se situe dans la ceinture d'astéroïde, bien visible sur ce badge.

didymos%20traj.jpg

Hera est un engin spatial d'environ 800 kilogrammes emportant plusieurs instruments (caméras, altimètre, spectromètre). Il est accompagné de deux nano-satellites de type CubeSat équipés eux-mêmes d'instruments: Ils sont nommés Milani et Juventas.

hera-esa-879x485.jpg

Hera_at_Didymos.jpg

L'objectif principal de la mission Hera est d'évaluer la méthode de l'impacteur cinétique pour dévier un objet géocroiseur qui menacerait de s'écraser sur la Terre. Cette méthode consiste à modifier la trajectoire de l'astéroïde en lançant un engin spatial à une vitesse de quelques kilomètres par seconde. De toutes les méthodes c'est celle qui est la plus mature car elle repose sur l'utilisation des technologies d'engin spatial disponibles et peu couteuses.