La chatte Félicette: seule représentante de la race féline à être allée dans le Cosmos.

Félicette fait partie d'un programme avec quatorze autres chats visant à améliorer les connaissances en biologie spatiale sous la conduite du médecin général des armées Robert Grandpierre. Après trois lancements réussis de rats (dont le plus notable fut le rat Hector sur Véronique AGI n° 24), il décide de mobiliser un chat, car c'est l'animal le plus utilisé en neurophysiologie. Le programme d'entraînement comprend de nombreuses séances de conditionnement afin d'habituer les chats aux vols spatiaux : immobilisation dans une boîte pendant plusieurs heures, accoutumance au bruit de la fusée et aux vibrations, séance en centrifugeuse.

Le 18 octobre 1963, elle est placée dans une capsule sur la fusée Véronique AGI n° 475. Le tir s’effectue à 8H 09 depuis la base de lancement d'Hammaguir dans le désert algérien. Félicette est récupérée vivante après 10 min 32 s de vol, dont cinq minutes en impesanteur après avoir culminé à 157km d'altitude. L'état de santé du félin, qui a subi 9,5 G, était surveillé au moyen d'encéphalogramme. Elle est récupérée, en bonne santé, treize minutes après que sa capsule soit retombée à 2,4 km du pas de tir.

L'aventure de Félicette semble être beaucoup célèbre à l'étranger qu'en France! Cette chatte est devenue une star telle la chienne russe Laïka et le chimpanzé américain Ham; son nom est utilisé sur des tasses, des Tee-shirts, des timbres etc...
Une artiste anglaise va même réaliser et installer une statue commemorative de Félicette à Paris.

 

   

  

  

  

    


Une statue pour Félicette
 Mémorial du premier chat dans l'espace dévoilé en France.


Felicette%20inauguration%20ISU.jpg
(De gauche à droite) les astronautes de l'Agence spatiale européenne Helen Sharman, Paolo Nespoli et Reinhold Ewald applaudissent alors que Philippe Jung, président du Conseil d'histoire de l'Association d'aéronautique et d'astronautique, caresse la nouvelle statue commémorative de Félicette à l'ISU (Université internationale de l'Espace à Strasbourg, France) le 18 décembre 2019. .

Un nouveau mémorial pour le premier et seul chat spatial est arrivé à son domicile permanent. Une statue en bronze du chat de l'espace se trouve maintenant à l'Université internationale de l'espace (ISU) à Strasbourg, en France, deux ans après que Matthew Serge Guy, directeur créatif et fan de chat de l'espace à Londres, ait lancé une campagne Kickstarter et recueilli environ 57000 $ pour financer le projet. Le mémorial rend hommage à un félin français nommé Félicette qui a réalisé un bref vol spatial suborbital en 1963. Bien que le chat spatial ait survécu à la mission de 15 minutes, elle est décédée environ deux mois plus tard lorsque des scientifiques ont retiré des électrodes de son cerveau pour étudier comment le vol spatial a affecté son cerveau.
"Au cours des 54 dernières années, l'histoire du premier et seul chat à aller dans l'espace a été largement oubliée. Elle mérite un véritable mémorial", a écrit Guy sur Kickstarter.
Felicette%20first-cat-to-go-into-space2.jpg

"Bien que d'autres animaux spatiaux, tels que Laika le chien et Ham le chimpanzé, soient bien connus dans la culture populaire et aient des mémoriaux durables, très peu de gens savent qu'un chat est allé dans l'espace", a-t-il ajouté. Guy a lancé le projet dans l'espoir que le nouveau mémorial de Félicette contribuera à faire connaître le rôle peu connu du chat dans l'histoire de l'espace. La statue de Félicette est exposée à l'Université internationale de l'espace de Strasbourg, France.

Située à l'intérieur de la salle des pionniers de l'ISU, la statue en bronze de 1,5 mètre de haut représente Félicette perchée au sommet de la planète Terre et regardant les étoiles. La statue partage un endroit avec un buste de Youri Gagarine, le premier homme dans l'espace. Le grand dévoilement de la statue de Félicette a eu lieu lors d'une célébration du 25e anniversaire du programme de maîtrise en études spatiales de l'ISU, le 18 décembre. Trois astronautes de l'Agence spatiale européenne et diplômés de l'ISU - Helen Sharman, Paolo Nespoli et Reinhold Ewald - ont participé à la cérémonie, aux côtés de Lilla Merabet, vice-présidente de la région Grand Est en France, et Philippe Jung, président du Conseil d'histoire de l'Association aéronautique et astronautique de France et co-auteur de l'article académique "Felicette, le seul chat de l'espace, "qui a été présenté au Congrès international d'astronautique 2018.

Félicette était un ajout de dernière minute au programme de l'événement de l'ISU, et Guy a déclaré qu'il n'avait pas rendu public le dévoilement de la statue à l'avance, craignant que la statue n'arrive pas à temps à Strasbourg. Le public étant limité à une centaine d'anciens membres du personnel de l'ISU, Guy a déclaré qu'il envisageait d'organiser un autre événement de présentation autour du 57e anniversaire de la mission de Félicette en octobre. Cet événement serait ouvert aux contributeurs de la campagne Kickstarter et à leurs invités.

Felicette%20ISU.jpg ISU%20bat.jpg