Drapeau actuel de la France porté sur les combinaisons spatiales de "spationautes" français.
Ancienne version du badge-drapeau, porté sur les scaphandres lors des premiers vols soviéto-français.


Badge Armoiries de la France, porté pendant la première mission française PVH de 1982, ainsi que la mission Aragatz où il apparait sur le scaphandre de JL Chretien pendant la première EVA française en 1988.

Au centre du badge: Le faisceau du licteur est un emblème très souvent utilisé pour représenter la République française. Parmi les symboles du pouvoir romain se trouve le faisceau, porté par des licteurs. Un faisceau consiste en un assemblage de verges liées ensemble autour d'une hache, et portées par un homme nommé licteur. Ces licteurs sont attribués à différents magistrats romains (en nombre variable selon leur rang) et servent principalement à leur ouvrir la voie (ils portent le faisceau de la main gauche, la droite tenant une verge qu'ils utilisent pour écarter la foule) et à marquer leur fonction.
Sur l'emblème, la partie centrale du motif représente des faisceaux constitués par l'assemblage de branches longues et fines liées autour d'une hache par des lanières.
Les licteurs sont chargés de protéger et d'exécuter les décisions coercitives des magistrats. Leur attribut principal, le faisceau de verges entourant une hache, est leur instrument de contrainte : soit pour une punition corporelle (les verges), soit pour une mise à mort par décapitation (la hache).

Des branches de chêne et d'olivier entourent le motif. Le chêne symbolise la justice, l'olivier la paix.

la devise "Liberté, Egalité, Fraternité" complète ce badge officiel brodé d'or.


le badge Armoiries de JL Chretien lors de sa sortie EVA en 1988 (Mission Aragatz).