Première version du badge de l'E.S.A ou Agence Spatiale Européenne (European Space Agency). Il a été porté par Ulf MERBOLD, astronaute Allemand de la première mission européenne STS-9 Spacelab-1.
ESA%20base.jpg
Un des premiers badges ESA porté pendant la mission STS 61A Spacelab D-1 avec Wubbo OCKELS.

Créée en 1975, l'Agence spatiale européenne (ESA) est une organisation intergouvernementale dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l'Europe, tout en garantissant de sorte que les investissements dans l'espace bénéficient aux citoyens d'Europe et du Monde entier.

Sur ce badge, figurent les 11 membres fondateurs: Belgique, Danemark, France, Allemagne, Irlande, Italie, Pays-Bas, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni.

Fr%20ESA%20rectang.jpg
Autre version du badge de l'E.S.A qui a été porté par Thiele, astronaute Allemand de la mission STS-99 en 2000.

ESA%2024.jpg Logo actuel de l'ESA ( depuis 2021):

25 drapeaux.
 
Avec les drapeaux de 22 états membres auxquels sont rajoutés les 3 états "membres associés" que sont la Lettonie, la Slovénie et le Canada.

lettonie.png

Slovenie.png

canada.png

Logo générique de l'E.S.A.

ESA%20logo%205.jpg

ESA%2017m.jpg Ancien badge de l'ESA

avec 17 pays membres

Classification alphabétique francophone des pays. "Allemagne" en premier à 12 heures, et "Suisse" en dernier dans le sens horaire !
ESA%2018m.jpg Ancien badge de l'ESA avec 18 pays membres.

Version 2011; La République tchèque est rajoutée

Ancien badge de l'ESA avec 19 pays membres.

Version 2012: La Roumanie est rajoutée!
(drapeau entre ceux du Royaume-Uni et de la Tchéquie).

Ancien badge de l'ESA avec 20 pays membres.

Autre version 2012: Le drapeau Polonais est rajouté!

S'y rajouteront plus tard (en 2015) l'Estonie et la Hongrie.

Badge récent de l'E.S.A, version de 2015 à 2021

L’ESA comptait alors 22 états-membres; dont voici les drapeaux dans l'ordre en partant de l'Allemagne en haut et au milieu du badge:
l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède, et la Suisse.



Autres versions anciennes des badges ESA: Selon le nombre d'états membres, le logo changeait !

Les premières classifications alphabétiques de drapeaux se faisaient dans la langue anglaise ("Austria" en premier)

   Avec 13 drapeaux                     

Fr%20ESA%20D.jpgAvec 14 drapeaux (Finlande rajoutée)

Avec 17 drapeaux (+ Grèce, Luxembourg, Portugual)

Et début de classification des drapeaux par ordre alphabétique en langue française.

Une autre variante de logo ESA (14 drapeaux) porté par le cosmonaute français JP Haignere:

ESA%20Haignere.jpg

Fr%20ESA%20rond.jpg


ESA%20Anniv.JPGLe badge anniversaire des 50 ans de l'ESA

Le Conseil européen de recherches spatiales ou CERS, (en anglais ESRO pour European Space Research Organisation), est une ancienne agence spatiale créée en 1964 par dix pays européens (Allemagne, France, Royaume-Uni, Pays-Bas, Italie, Belgique, Suède, Suisse, Espagne, Danemark)  dans le but de mettre en commun leurs ressources limitées consacrées au  développement des programmes de recherche dans le milieu spatial. Le  budget n'a pas été suffisant pour que l'ESRO atteigne les objectifs que  l'agence s'était fixée. Néanmoins, entre 1964 et 1975, L'agence a  développé 8 satellites scientifiques de petite taille lancés par la NASA et entamé la réalisation de sept  autres. Vers la fin de son existence, l'agence spatiale a élargi son  domaine d'intervention aux applications spatiales dans le domaine des télécommunications et de la météorologie. L'ESRO a également réalisé des campagnes d'études du milieu spatial en lançant des fusées-sondes dans la haute atmosphère. À la suite d'une refonte générale de  l'organisation du programme spatial européen décidée en 1973, l'ESRO a  été fusionné avec l'ELDO, (European Launcher Development Organisation) pour former en 1975 l'Agence spatiale européenne.


Créée le 30 Mai 1975, L'agence spatiale européenne ESA, dont le siège est à Paris,  confie, après sélection et sur appel d'offres, les travaux de recherche  et le développement des engins spatiaux aux universités, instituts et  industriels des pays membres en appliquant le principe du « retour  géographique » : les dépenses de l'agence dans chaque pays sont au  prorata de la contribution. L'agence emploie environ 2 233 personnes  (2016) et dispose de plusieurs établissements spécialisés. Son centre  principal est l'ESTEC aux Pays-Bas, qui est voué à la conception et aux tests des engins spatiaux. Les autres centres importants sont l'ESOC en Allemagne (suivi et contrôle des missions en cours) et l'ESTRACK (réseau mondial d'antennes paraboliques, pour assurer la liaison avec  les engins spatiaux). L'ESA utilise aussi les installations du centre de lancement de Kourou, établissement du CNES, pour le lancement de ses fusées.


,

Hymne de l'Europe : Ode à la joie, dernier mouvement de la 9ème Synphonie de Beethoven

(mais ce n'est pas l'hymne de l'ESA...!)